La Commission européenne allouera 200.9 millions d'euros (222.5 millions de dollars) en 2020 pour financer des activités de promotion des produits agroalimentaires de l'UE au pays et à l'étranger.

L'UE n'est pas le premier exportateur mondial de produits agroalimentaires par accident.- Phil Hogan, commissaire à l'agriculture

Le programme de travail sur la politique de promotion de 2020 adopté par la Commission définit les principales priorités de soutien. La politique de l'UE en matière de promotion des produits agroalimentaires est conçue pour aider le secteur à tirer parti du marché agroalimentaire mondial en expansion et de plus en plus dynamique, à sensibiliser aux systèmes de qualité, y compris les produits biologiques, et à aider les producteurs en cas de perturbation du marché.

Le commissaire à l'agriculture et au développement rural, Phil Hogan, a déclaré: «La réputation de l'Europe dans le monde pour les produits agroalimentaires est sans précédent. L'UE n'est pas le premier exportateur mondial de produits agroalimentaires par accident. Notre politique de promotion avec un budget toujours plus important aide les producteurs de l'UE à faire connaître leurs produits à la fois dans l'UE et à l'extérieur mais aussi à faire face aux difficultés du marché en sensibilisant davantage sur leurs produits. Les accords commerciaux en place créent également les conditions pour accroître leurs exportations vers des marchés à forte croissance. La récente conclusion de l'accord bilatéral UE-Chine sur les indications géographiques est un autre exemple du travail de la Commission pour créer des opportunités pour les producteurs et des produits européens de haute qualité. »
Voir plus: EU Agriculture Commissioner Pledges Support for Spanish Olive Sector

Dans 2020, plus de la moitié du budget, soit 118 millions ($ 130.7 millions), ira à des campagnes visant des marchés en dehors de l'UE à fort potentiel de croissance, comme le Canada, la Chine, le Japon, la Corée, le Mexique et les États-Unis. . Les secteurs éligibles comprennent les produits laitiers et fromagers, les olives de table et l'huile d'olive et les vins. Les campagnes sélectionnées devraient améliorer la compétitivité et la consommation des produits agroalimentaires de l'UE, accroître leur visibilité et accroître leur part de marché dans ces pays ciblés.

Les campagnes informeront également l'UE et les consommateurs mondiaux des différents programmes et labels de qualité de l'UE tels que les indications géographiques ou les produits biologiques. Un autre objectif des campagnes sera également de mettre en évidence les normes élevées de sécurité et de qualité, ainsi que la diversité et les aspects traditionnels des produits agroalimentaires de l'UE. Enfin, au sein de l'UE, l'accent sera mis sur la promotion d'une alimentation saine et l'augmentation, dans le cadre d'une alimentation équilibrée, de la consommation de fruits et légumes frais.

Les appels à propositions pour les prochaines campagnes 2020 seront publiés en janvier 2020. Un large éventail d'organismes, tels que les organisations professionnelles, les organisations de producteurs et les groupes agroalimentaires responsables des activités de promotion, peuvent demander un financement et soumettre leurs propositions.

Les programmes dits «simples» peuvent être soumis par une ou plusieurs organisations du même pays de l'UE; les programmes «multi» proviennent d'au moins deux organisations nationales d'au moins deux États membres ou d'une ou plusieurs organisations européennes.

Pour 2020, 100 millions d'euros sont alloués à des programmes simples, tandis que 91.4 millions d'euros iront à des programmes multiples.

Un montant supplémentaire de 9.5 millions d'euros est réservé aux propres initiatives de la Commission. Ceux-ci comprennent la participation à des foires et des campagnes de communication, ainsi que des offensives diplomatiques menées par le commissaire européen chargé de l'agriculture et du développement rural et accompagnées d'une délégation d'entreprises. Ces initiatives seront encore renforcées par un montant supplémentaire de 17,2 millions d'euros disponible dans le cadre des programmes de promotion multiple 2019. Cela représente un soutien supplémentaire pour les fromages et le beurre, l'huile d'olive et les olives de table dans un marché mondial difficile.




Commentaires

Plus d'articles sur: ,