L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a autorisé les États-Unis à imposer des droits de douane punitifs d'un montant de 7.5 milliards de dollars sur les importations en provenance des pays de l'Union européenne, rapporte le Financial Times.

Cette annonce met fin à un différend qui dure depuis un an 15 entre les deux plus grands marchés libres du monde au sujet d’une aide européenne illégale au constructeur d’avions Airbus, qui, selon les États-Unis, a causé de graves dommages à Boeing.

Les États-Unis avaient au départ demandé à l'OMC de demander des droits de douane punitifs d'un montant de 11 milliards de dollars (qui avaient ensuite été révisés jusqu'à un milliard de 15) sur une gamme de produits, y compris l'huile d'olive et les olives de table.

Les producteurs, les importateurs et les exportateurs d'huile d'olive des deux côtés de l'Atlantique ont averti que l'imposition de droits de douane nuirait aux agriculteurs, augmenterait les prix en Amérique et serait difficile à annuler.

Les responsables américains n'ont pas encore décidé d'une liste définitive des marchandises, qui feront probablement l'objet d'un tarif 100. Une fois que les responsables américains auront choisi les produits qui figureront sur la liste, ils devront être soumis à nouveau à l'OMC pour approbation finale avant que les droits de douane puissent être mis en œuvre.

Ceci est une histoire en développement Dernière mise à jour le ET.



Plus d'articles sur: ,