`L'Australie salue l'accord commercial sino-américain, mais le danger menace les agriculteurs

Asie

L'Australie salue l'accord commercial sino-américain, mais le danger menace les agriculteurs

Janvier 26, 2020
Costas Vasilopoulos

Nouvelles Récentes

L'accord commercial récemment ratifié entre les États-Unis et la Chine a été accueilli par l'Australie comme un signe de confiance pour les marchés mondiaux.

"C'est une bonne nouvelle. L'Australie a longtemps appelé à une réduction, à une cessation de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine - cela nuisait à la croissance économique mondiale, et nous nous félicitons donc du fait que cet accord ait été signé », Simon Birmingham, ministre australien du Commerce, m'a dit.

Le nouveau pacte est intervenu de manière presque inattendue après deux ans d'hostilités entre les deux parties, bien que Birmingham l'ait qualifié de "une trêve plutôt qu'une élimination complète des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. »

Dans le cadre de ce nouvel accord, la Chine achètera aux États-Unis des biens d'une valeur de 200 milliards de dollars sur deux ans, dont 50 milliards de dollars sont affectés à l'achat de produits agricoles américains.

Les États-Unis, en échange, réduiront une partie des droits de douane imposés sur les produits chinois importés d'une valeur de 120 milliards de dollars.

Publicité

Le ministre a toutefois reconnu le fait que l'accord pourrait potentiellement nuire aux agriculteurs de son pays en imposant des contraintes à leurs affaires avec le vaste marché chinois.

Bien que le ministre ait reconnu que les agriculteurs pourraient être touchés par le nouvel accord, "nous voyons plus à la hausse qu'à la baisse en raison de la confiance qu'elle procure », a-t-il déclaré.

"La majeure partie de ces achats [engagés par la Chine pour provenir de sources américaines] devrait se produire dans le cadre de la croissance de la Chine, plutôt que de se substituer aux objectifs existants. Nous nous attendrions à ce qu'ils se trouvent dans des zones où l'Australie n'est pas particulièrement exposée », a-t-il ajouté.

L'Australie a largement profité de la guerre commerciale entre les deux plus grandes économies du monde jusqu'à présent, réalisant une augmentation de 30 pour cent des exportations agricoles vers la Chine au cours de l'année dernière.

Nouvelles connexes