` Un autre cas de Xf en France

Europe

Un autre cas de Xf en France

27 novembre 2015
Par Isabel Putinja

Nouvelles Récentes

Le gouvernement du département des Alpes-Maritimes a annoncé que deux nouveaux cas de Xylella fastidiosa avaient été détectés dans les communes de Biot et Menton dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur du sud-est de la France.

Les nouvelles infections ont été identifiées comme appartenant à une sous-espèce appelée multiplex, la même détectée dans trois autres zones du département en octobre 2015, notamment à Nice, Mandelieu-La-Napoule et Saint-Laurent-du-Var. Cette sous-espèce n'est pas nocive pour les oliviers ou les vignes. Cela porte le nombre de zones infectées par Xylella fastidiosa dans le département des Alpes-Maritimes depuis octobre 2015 à cinq.

Une zone de protection couvrant un rayon de 10 kilomètres (6.2 miles) a été mise en place autour de chaque zone infectée. En raison de la proximité des nouvelles infections aux frontières internationales, les autorités françaises ont officiellement informé les gouvernements de l'Italie et de Monaco.

À Menton, située sur la Côte d'Azur près de la frontière franco-italienne, la plante infectée a été retrouvée au Jardin du Palais de Carnolès. La zone de détection a été fermée et est en cours de traitement dans un rayon de 100 mètres. Certaines des plantes détruites comprennent le romarin et la lavande, qui ont été immédiatement brûlés sur place, conformément à une mesure imposée par le gouvernement pour limiter le risque de contamination supplémentaire.

Entre-temps, une enquête est en cours pour trouver la source de contamination. Les premières indications révèlent que l'infection peut provenir d'un lot de plantes polygala d'Italie en 2011 et qui peut avoir déjà été contaminé avant d'atteindre la Côte d'Azur.

Publicité

Dans le cadre des mesures de prévention de toute contamination, le gouvernement des Alpes-Maritimes a interdit la vente de dix espèces végétales dont le spartium (spartium junceum l), le romarin (romarin rosmarinus), la polygala myrtifolia, le géranium doux parfumé (pelaronium) graveolens), myrte (myrtus communis), lavande (lavendula dentata), hebe (hebe speciosa), genista ephedroides, cytisus (cytisus racemosus) et érable sycomore (acer pseudoplatanus).




  • Alpes Maritime

  • Le Figaro

  • France3

  • Nice Matin
  • Nouvelles connexes