`Le groupe consultatif de la Commission européenne a déclaré que les tests du panel n'étaient pas durables Olive Oil Times

Le groupe consultatif de la Commission européenne déclare que les tests de panel ne sont pas durables

Mai. 7, 2012
Julie Butler

Nouvelles Récentes

Des préoccupations concernant le panel de tests sur l'huile d'olive ont été exprimées lors de la dernière réunion du groupe consultatif de la Commission européenne sur les olives et les produits dérivés.

Selon un projet de rapport de la réunion du 9 novembre - qui vient d'être publié sur le site Web de la CE - les opinions exprimées incluaient que le test était "cher »et "non durable »à long terme.

Le rapport, qui ne répertorie pas les participants et ne cite pas la source des opinions exprimées, indique qu'il y a eu une discussion sur les propositions concernant la physico-chimie, et "particulièrement organoleptiques ».

Dans ce qui semble en partie être une traduction en anglais, le rapport note que, "Un représentant de l'industrie a souligné que le problème existe depuis de nombreuses années et qu'il est coûteux. Le seul moyen de différencier l'huile d'olive vierge et extra vierge est le test de panel: alors que la manière dont elle est appliquée à travers l'Europe doit être évaluée avec soin, le test de panel doit être maintenu en place car aucune méthode alternative n'a été trouvée jusqu'à présent pour découvrir la différenciation susmentionnée. »

"Le président a souligné qu'aucune suppression du test de panel n'a été demandée mais que le système n'est pas viable à long terme. »

Le rapport poursuit en disant qu'un représentant commercial à la réunion a déclaré que le problème ne venait pas du système de test par panel en soi, "mais la manière dont il est appliqué dans les États membres (de l'Union européenne). »

"En fait, aucun problème particulier n'est signalé en Espagne, alors que cela pourrait être lié à la manière dont les autorités italiennes appliquent le critère du groupe spécial, ce qui crée des problèmes là-bas. »

Le rapport termine son résumé de la question en notant, "La Commission a conclu qu'il était de toute façon bon de faire un test par panel. »

D'autres affaires

Parmi les autres questions abordées lors de la réunion figurait l'absence de norme uniforme pour l'huile d'olive au niveau international. Les membres du groupe ont regardé les informations de "organisations socio-professionnelles »sur les problèmes d'exportation impliquant les États-Unis et l'Australie "en raison des différences existantes de normes nationales dans d'autres pays. "

La réunion a également entendu un appel des producteurs à la création d'un observatoire du marché de l'huile d'olive et a reçu des informations sur l'état des règles de l'UE sur les allégations de santé admissibles pour l'huile d'olive; des négociations de libre-échange avec des pays comme Israël, la Palestine et le Maroc; et la réforme actuelle du système de subvention de la politique agricole commune (PAC) de la CE.

PAC proposée pour l'après-2013 »mesures vertes "a déclenché un échange de vues animé. Un représentant des producteurs a déclaré que le secteur était, "essayer d'améliorer et d'atteindre un meilleur niveau de qualité », mais les réformes mettent ces efforts en péril.

Élection

Le Portugais José Maria Amorim Falcão, de la Fédération européenne des agriculteurs Copa-Cogeca, a été élu à l'unanimité vice-président du groupe consultatif. Selon un autre rapport, lors de la réunion du groupe du 7 juin de l'année dernière, Gennaro Forcella, d'Italie, a été élu président de cette réunion et le Grec Léonidas Vostanis a également été élu vice-président.

Filo della Torre

Les participants ont marqué une minute de silence en l'honneur de l'ancien directeur de l'UNAPROL Ranieri Filo della Torre, décédé à Rome peu de temps avant la réunion. Il avait été "un précieux collègue qui fait la promotion de l'huile d'olive et de sa production. »

Groupes consultatifs de la CE

Le Groupe consultatif sur les olives et les produits dérivés se réunit généralement en juin et novembre. L'ordre du jour de sa prochaine réunion n'a pas été rendu public mais, selon le rapport de sa réunion de juin dernier, il devrait revoir les questions relatives au niveau d'alkylester autorisé dans l'huile d'olive.

Une note au-dessus des rapports des réunions précédentes indique que les opinions qui y sont exprimées représentent les points de vue des participants à la réunion des ONG liées à l'agriculture et ils, "ne peut en aucun cas être imputé à la Commission européenne. »

La Commission dispose de divers groupes consultatifs dans le secteur agricole et ils comprennent généralement divers représentants du COPA-COGECA, ainsi que des délégués du commerce, de l'industrie et des consommateurs.



Publicité

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions