` Le directeur adjoint du Conseil oléicole exhorte les producteurs à améliorer la qualité - Olive Oil Times

Le directeur adjoint du conseil de l'olivier exhorte les producteurs à améliorer la qualité

Septembre 28, 2011
Julie Butler

Nouvelles Récentes


Le directeur adjoint du Conseil oléicole international (CIO), Ammir Assabah (au centre), s'est entretenu mardi à l'ouverture d'un cours de dégustation d'huile d'olive à l'Université de Jaén avec la vice-chancelière pour l'internationalisation Maria Victoria Lopez Ramon (à droite).

Les producteurs espagnols d'huile d'olive doivent adapter leur production pour refléter la réalité de la demande mondiale - ou subir de nouvelles pertes, prévient le directeur adjoint du Conseil international de l'huile d'olive, Ammir Assabah.

"La situation n'est pas facile, malheureusement pas seulement pour l'Espagne mais aussi pour de nombreux autres pays », a déclaré Assabah aux journalistes. "De nombreux pays ont des stocks et se trouvent dans une situation difficile. L'important est de créer de la valeur ajoutée, notamment pour améliorer la qualité des produits, se positionner sur le marché et faire des ajustements pour que l'offre corresponde à la demande. Ce sont des mesures que les pays peuvent prendre à la lumière des données publiées par le CIO. »

Assabah s'exprimait à Jaén mardi lors de l'ouverture d'un cours de certification pour les dégustateurs EVOO. Nommé directeur adjoint en mars, Assabah est titulaire d'un diplôme en agronomie et d'un doctorat en économie rurale de l'Université de Montpellier en France, et est de nationalité algérienne.

Selon les prévisions du Newsletter du CIO d'août, la production mondiale d'huile d'olive devrait à nouveau augmenter pour la campagne 2011/12. L'Espagne prévoit de produire 1.4 million de tonnes, en hausse de 2 pour cent par rapport à la saison dernière, suivie de la Grèce avec 310,000 - tonnes, en hausse de - pour cent.

Pendant ce temps, les prix de l'huile d'olive extra vierge ont chuté de 4% en Espagne (1.89 € / kg), sont restés stables en Grèce (2.04 € / kg) et ont grimpé de 35% en Italie (3.57 € / kg), par rapport à la même période un an. depuis.

Au milieu d'une crise des prix prolongée, l'Espagne attend une réponse de la Commission européenne à sa demande de introduction d'une aide au stockage privé et s'inquiète également des résultats de la renégociation actuelle des subventions agricoles de l'UE.

La consommation d'huile d'olive est en baisse en Espagne, les ménages se serrant la ceinture au milieu de la crise financière.

Écoutez un extrait de l'interview du directeur adjoint Assabah (en français et en espagnol): [audio: /wp-content/uploads/2011/09/Curso-experto-cata-aceite-director-COI.mp3]
.

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions