` Les producteurs péruviens préoccupés par les importations d'huile d'olive subventionnées - Olive Oil Times

Les producteurs péruviens préoccupés par les importations subventionnées d'huile d'olive

Octobre 8, 2010
Sarah Schwager

Nouvelles Récentes

Par Sarah Schwager
Olive Oil Times Contributeur | Rapport de Buenos Aires

Une augmentation des importations d'huile d'olive au Pérou pourrait gravement affecter l'industrie nationale, selon l'Association Pro Olivo du pays.

L'organisation privée, qui représente 90% des exportations d'olives du Pérou et tous les dérivés des producteurs d'huile d'olive du pays, dit que les producteurs locaux sont très préoccupés par l'effet que l'émergence de l'huile d'olive espagnole subventionnée sur le marché péruvien aura sur eux.

L'Association demande à l'Institution nationale du Pérou pour la défense de la concurrence et la protection de la propriété intellectuelle (Indecopi) une prolongation de
droits compensateurs sur les importations espagnoles d'huile d'olive.

Le directeur général de l'Association Pro Olivo, Edgard Salas, a déclaré à Agro Negocios Pérou que sans barrières para-tarifaires, les importations ont augmenté depuis 2008. Il dit que cela pourrait conduire à la fermeture de nouvelles usines de transformation récemment créées dans le pays sud-américain.

Il espère que les investissements proposés dans 400 hectares d'oliveraies, et potentiellement jusqu'à 1000 hectares, dans le sud du Pérou, pourraient mettre un terme aux importations d'huile d'olive subventionnées.

L'industrie oléicole du Pérou est petite même en comparaison avec les pays considérés comme de faibles producteurs. Le pays possède 9,500 23,500 hectares d'oliviers (7,500 - acres), dont - - produisent de l'huile d'olive. Il n'y a que quatre ou cinq entreprises péruviennes suffisamment grandes pour pouvoir vendre de l'huile d'olive au niveau national.

Pourtant, le fondateur de la Pro Olive Association, Alfredo Gonzalez, a déclaré que les importations sont passées de 8,000 litres d'huile d'olive à 29,000 litres en seulement deux ans, les exportations d'huile d'olive péruvienne ayant augmenté de 32% l'an dernier par rapport à 2008 et de nouveau de 134% au premier semestre de cette année, tandis que le volume a augmenté de 53%.

C'est en grande partie grâce à la haute qualité de l'huile d'olive, qui contiendrait très peu de conservateurs, les producteurs péruviens s'efforçant continuellement d'améliorer la qualité en réduisant le degré d'acidité grasse libre dans l'huile.

L'augmentation de la demande du Canada, du Japon et de la Colombie a contribué à la hausse ainsi qu'à l'introduction de l'huile d'olive péruvienne sur le marché australien.

La question des importations subventionnées a été réprimée au milieu de l'année dernière lorsque Indecopi a ouvert une enquête pour déterminer si l'Espagne et l'Italie devaient être imposées des droits compensateurs sur les importations d'huile d'olive.

L'association Pro Olivo affirme qu'une extension de la surtaxe est justifiée car elle a déjà démontré à Indecopi que l'huile d'olive espagnole est subventionnée, mais affirme jusqu'à présent qu'elle n'a pas reçu de réponse.

"Chaque fois que nous vendons moins d'huile d'olive sur le marché péruvien, cela affecte l'industrie de l'huile d'olive du Pérou, qui est concentrée à Tacna (une région située dans le sud du Pérou) », a déclaré M. Gonzalez.

.

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions