Les nouvelles règles de l'UE sur l'étiquetage des aliments biologiques, y compris l'obligation d'afficher le nouveau logo biologique de l'UE, sont entrées en vigueur le 1 juillet, 2010. La dénommée «Euro-Leaf» sera désormais obligatoire pour les produits alimentaires biologiques préemballés qui ont été fabriqués dans l'un des États membres de l'UE et qui répondent aux normes requises. D'autres logos privés, régionaux ou nationaux continueront d'apparaître à côté du label de l'UE. Le logo reste facultatif pour les produits biologiques non emballés et importés. Outre le logo, les nouvelles règles en matière d'étiquetage incluent également les indications obligatoires du lieu de production des ingrédients du produit et le numéro de code de l'organisme qui était chargé des contrôles. Les opérateurs disposent d'une période de transition de deux ans pour se conformer à ces nouvelles règles d'étiquetage. Un autre changement est l'introduction des règles de l'UE pour l'aquaculture biologique pour la première fois.

"Notre espoir est que le nouveau logo de l'UE puisse devenir un symbole largement reconnu de la production d'aliments biologiques dans l'UE, en donnant aux consommateurs l'assurance que les produits sont fabriqués conformément aux strictes réglementations européennes en matière d'agriculture biologique", selon le commissaire européen pour l'agriculture et le développement rural Dacian Cioloş. «J'espère que ces changements stimuleront le secteur de l'agriculture biologique, mais renforceront également la protection des consommateurs».

Le dessin «Euro-leaf» représente les étoiles de l’UE sous la forme d’une feuille sur un fond vert et transmet deux messages clairs aux consommateurs: la nature et l’Europe. Le dessin a été enregistré par la Commission en tant que marque collective. Conçu par l'étudiant allemand Dušan Milenković, le logo est clairement devenu le gagnant d'un sondage en ligne, à la suite d'un concours destiné aux étudiants en art de l'UE. Le lauréat et les finalistes de ce concours seront honorés lors d'une cérémonie officielle à 19 July 2010 à Bruxelles, organisée pour coïncider avec la conférence 19 / 20 de juillet sur l'avenir de la politique agricole commune.

Nouvelles conditions de l'aquaculture biologique

Les nouvelles règles couvrent également la production aquacole biologique de poissons, de mollusques et crustacés et d'algues. Les règles fixent des conditions à l'échelle de l'UE pour l'environnement de production aquatique, la séparation des unités organiques et non biologiques et spécifient les conditions de bien-être des animaux, y compris les densités de stockage maximales, un indicateur mesurable du bien-être. Les règles spécifient que la biodiversité doit être respectée et ne permettent pas l'utilisation du frai induit par des hormones artificielles. Les aliments biologiques devraient être complétés par des aliments pour poissons dérivés de pêcheries gérées de manière durable. Des dispositions spéciales sont prévues pour la production de mollusques bivalves et pour les algues.

Maria Damanaki, commissaire européenne chargée de la pêche et des affaires maritimes, a commenté les nouvelles règles: «Les règles européennes en matière d'aquaculture biologique sont devenues une réalité. Ils donneront aux consommateurs un meilleur choix, stimuleront une production saine et acceptable du point de vue de l'environnement et constitueront une alternative viable à l'approche intensive plus traditionnelle. L'UE est le plus grand marché au monde pour les fruits de mer et il convient que l'Europe joue un rôle de premier plan dans l'établissement de règles complètes dans ce domaine. Parmi les priorités de mon mandat figurent la durabilité et la cohésion sociale pour les secteurs de la pêche et de l'aquaculture. Ces nouvelles règles pour l'aquaculture biologique marquent un tournant en intégrant ces priorités à l'aquaculture ».

À 2008, on estime que des exploitations aquacoles biologiques certifiées 123 étaient en activité en Europe, sur un total de 225 dans le monde. Celles-ci ont représenté près de la moitié de la production mondiale de 50,000 en 2008. Les cinq principaux États membres en termes de production sont le Royaume-Uni, l'Irlande, la Hongrie, la Grèce et la France. La principale espèce est le saumon.

De plus amples informations sur les nouvelles règles sont disponibles et le logo biologique de l’UE peut être téléchargé sur le site internet de l’agriculture biologique de l’UE: www.org…anic-farming.europa.eu

Pour la conférence sur l'avenir de la politique agricole commune, voir ec.europa.eu/agriculture/cap-post-2013/conference/index_en.htm…


Plus d'articles sur: , , ,