Les niveaux croissants de contamination par le mercure (Hg) en Inde, dus à des sources environnementales, industrielles, médicales et nutritionnelles, mènent rapidement à ce qui pourrait devenir une crise de santé publique majeure dans le pays. Les effets indésirables sont déjà manifestes dans l'augmentation rapportée des cancers, des maladies cardiovasculaires, des affections rénales, des troubles neuronaux, des troubles psychiatriques et des troubles de la vision.

Les chercheurs suggèrent que l'inclusion de composés phytochimiques dans l'alimentation, comme ceux présents dans l'huile d'olive, pourrait contribuer à atténuer considérablement ces problèmes de santé. L’huile d’olive vierge contient un certain nombre d’antioxydants phénoliques ayant des effets bénéfiques sur la santé, et l’un de ces antioxydants, hydroxytyrosol (HT), s'est avéré efficace contre la toxicité induite par le mercure.
Voir plus: Olive Oil Health Benefits
En général, une fois que le mercure est ingéré, inhalé ou absorbé par le corps, il peut soit être expulsé naturellement après un certain temps, en particulier si les sources d'empoisonnement sont atténuées, soit s'accumuler dans les cellules. Dans ce dernier cas, l’accumulation de mercure commence alors à perturber les processus cellulaires et entraîne des modifications morphologiques défavorables qui peuvent détruire les structures cellulaires et entraîner des lésions organiques à long terme. Les reins et le cerveau, en particulier chez les jeunes enfants, sont particulièrement vulnérables à la toxicité du mercure.

L’utilisation de HT dans de tels cas est recommandée car le phenolic phytochemicalen plus d'être non toxique et anti-inflammatoire, il est capable de diffuser à travers les membranes cellulaires et possède des propriétés de chélation des métaux qui peuvent contrecarrer la cytotoxicité induite par le Hg.

Expériences réalisées par Manna et al. montrent que l’HT réduit considérablement la formation d’espèces réactives de l’oxygène (OS) provoquée par une exposition au mercure. La recherche a été publiée dans le Journal of Nutrition & Food Sciences.

Les ROS sont des molécules réactives à base d'oxygène qui, à des niveaux élevés, peuvent provoquer l'apoptose. c'est-à-dire qu'ils peuvent provoquer l'autodestruction de la cellule. Il est donc nécessaire pour la survie des cellules de désintoxiquer les ROS et, pour ce faire, le système de défense naturel libère des antioxydants comme le glutathion. Une exposition continue au mercure peut toutefois réduire les niveaux de glutathion et affaiblir le système de défense antioxydant. HT ne peut empêcher que cet épuisement et permettre ainsi au glutathion de mener à bien sa tâche protectrice.

Manna et al. ont également observé le potentiel de HT dans la prévention de la formation d’échinocytes. Ce sont des globules rouges qui, exposés au mercure, forment des excroissances épineuses anormales et uniformément placées sur les membranes cellulaires. Les échinocytes sont des coagulants et peuvent provoquer une rupture induite par le mercure appelée hémolyse et conduire à une maladie thrombotique. La formation accrue d'échinocytes augmente également le risque de dommages cardiovasculaires.

Compte tenu de l'efficacité des propriétés antioxydantes de HT, il constitue clairement une excellente ressource nutritionnelle pour le traitement des problèmes de santé liés au mercure. L'utilisation de l'huile d'olive dans le régime alimentaire normal peut donc s'avérer extrêmement bénéfique en Inde.

Cela dit, l’inclusion de l’huile d’olive dans la cuisine quotidienne peut nécessiter une sensibilisation à la santé plus répandue que ce qui existe déjà, car, en général, les gens ont tendance à aller avec ce qu’ils ont toujours utilisé et ce qui ne modifie pas le goût sont habitués à.

Le prix élevé de l'huile d'olive, dont une grande partie est importée, tend également à la mettre hors de portée de la tranche de la population qui en profite le plus. La culture des olives au Rajasthan et à l'Himachal Pradesh et la production d'huile d'olive en Inde pourraient, espérons-le, le rendre plus accessible au grand public.



Plus d'articles sur: , , , , ,