Un musée de l'huile d'olive d'Istrie ouvre ses portes à Pula, en Croatie

Un musée consacré à l'histoire et au développement de l'huile d'olive dans la région croate d'Istrie a récemment ouvert ses portes dans la ville de Pula.

Jun. 21, 2017
Par Isabel Putinja

Nouvelles Récentes

Situé dans le centre de Pula à quelques pas d'un amphithéâtre romain du Ier siècle, son nom latin officiel, Musée Olei Histriae, se traduit par le Musée de l'huile d'olive d'Istrie. 

Le musée est un travail d'amour et une idée originale de Lorena Boljunčić, historienne de l'art, spécialiste du marketing et entrepreneuse active dans l'industrie du tourisme locale. Elle est tombée sous le charme de l'huile d'olive il y a sept ans lorsqu'elle a amené la récolte d'olives de sa famille au moulin local et a goûté l'huile fraîchement pressée fraîchement sortie de la presse. 

Cette expérience a été le catalyseur du musée, une entreprise qui a été financée uniquement par les moyens privés de sa société, Idea Istria. Il est surprenant qu'une telle initiative si pertinente pour l'histoire locale et la gastronomie de la région n'ait pas reçu le soutien matériel des autorités locales ou régionales. 

"C'est le seul musée du genre en Croatie », a déclaré Boljunčić Olive Oil Times. "J'ai été inspiré par une visite dans un musée du whisky dans la vieille ville d'Édimbourg qui a raconté l'histoire du whisky en couvrant son histoire et son processus de production suivie d'une séance de dégustation. Je pensais que ce serait un bon modèle à suivre pour le musée. 

D'une superficie de 500 mètres carrés (5382 pieds carrés), l'agréable espace lumineux abritant le musée comprend une boutique, un espace d'exposition, un coin enfants et une salle de dégustation. 

La qualité compte.
Trouvez les meilleures huiles d'olive du monde près de chez vous.

L'exposition permanente couvre le contexte historique de l'histoire de la fabrication de l'huile d'olive en Istrie depuis 2000, ainsi que des informations sur la fabrication locale d'amphores, l'évolution du processus de production d'huile d'olive de l'Antiquité à l'époque moderne, et même des détails sur les taxes et droits imposés aux producteurs locaux à l'époque de la République vénitienne. 

Les visiteurs découvrent également la composition scientifique de l'huile d'olive ainsi que ses bienfaits pour la santé, notamment les propriétés chimiques et sensorielles qui sont évaluées pour déterminer la qualité d'une huile d'olive. "Lors de la conception de l'exposition, j'ai fait des recherches sur l'histoire de la fabrication des olives en Istrie et j'ai obtenu d'importantes contributions d'experts de l'Institut pour l'agriculture et le tourisme de Poreč, où ils ont un laboratoire d'analyse. J'ai parlé à leurs experts et ils m'ont donné des détails sur la composition de l'huile d'olive et des paramètres comme les acides gras libres. J'ai également contacté les musées locaux pour voir s'ils avaient des objets liés à l'huile d'olive », a ajouté Boljunčić. 

Les panneaux d'information et les graphiques qui composent l'exposition sont présentés en croate, italien, anglais et allemand, et l'exposition est complétée par un audioguide disponible en 12 langues (croate, anglais, espagnol, italien, slovène, français, allemand, russe , Tchèque, polonais, hongrois et néerlandais). 

Plusieurs aspects visuels composent également l'exposition: des objets comme l'amphore d'argile et divers accessoires utilisés dans la fabrication de l'huile d'olive, un court métrage sur l'Istrie en tant que région productrice d'olives et une installation graphique installée dans une petite pièce sombre conçue pour ressembler à un existant. mais maintenant défunt local 19thmoulin à huile du siècle. À l'intérieur, un court-métrage tourné dans le moulin dans les années 1980 est projeté, montrant l'ancienne technique de pressage de l'huile dans laquelle les olives sont broyées avec une meule puis pressées à l'aide d'un engin en bois. 

Le prix du billet d'entrée comprend une séance de dégustation d'huile d'olive de base au cours de laquelle plusieurs huiles locales de qualité sont échantillonnées ainsi qu'une huile de supermarché à des fins de comparaison. En charge des séances de dégustation, Lena Puhar O'Grady, une experte en huile d'olive formée à l'analyse sensorielle. Complétée par une présentation PowerPoint au design attrayant, elle présente aux visiteurs les qualités à rechercher dans une huile d'olive de qualité, tout en partageant des faits intéressants. "L'huile d'olive d'Istrie est très faible en acides gras libres », a-t-elle révélé. "C'est moins de 0.1 pour cent, inférieur à la norme fixée par le Conseil oléicole international qui est un minimum de 0.8. »

Après la séance de dégustation de base, les visiteurs qui souhaitent approfondir leurs connaissances et leur expérience de l'huile d'olive d'Istrie peuvent choisir de goûter cinq autres huiles locales pour un petit coût supplémentaire. Toutes les huiles de dégustation sont disponibles à la boutique du musée, où sont exposées au total 25 huiles d'olive de haute qualité de producteurs locaux, tous lauréats de prix internationaux. 

Pour le fondateur du musée, l'aspect pédagogique est particulièrement important et se veut accessible à tous les âges: le musée a déjà accueilli des groupes scolaires issus d'un jardin d'enfants et d'un collège locaux. Boljunčić espère que son initiative servira non seulement d'outil éducatif important, mais encouragera également les visiteurs à explorer davantage le monde de l'huile d'olive. "J'aimerais que le musée soit une sorte de point de première information qui donne aux visiteurs un aperçu de l'histoire de la production d'olives en Istrie et de son développement jusqu'à nos jours », a-t-elle expliqué. "Ils peuvent également avoir l'expérience de la dégustation de différentes huiles d'olive par des producteurs locaux de qualité. Ensuite, ceux qui souhaitent explorer davantage peuvent visiter ces producteurs, les rencontrer et faire le tour de leurs bosquets. 

En tant que seul musée de l'huile d'olive de Croatie, le musée Olei Histriae promet également d'être une attraction touristique importante mettant en valeur l'importance de l'Istrie en tant que région oléicole. Depuis son ouverture le 9 mai 2017, le musée a déjà accueilli de nombreux visiteurs internationaux d'Australie, de Nouvelle-Zélande, du Canada, des États-Unis et de plusieurs pays européens.



Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions