` Le Conseil de l'olivier examine la «légalité» des aromatisés Extra Virgin Huiles d'olive - Olive Oil Times

Le Conseil de l'olivier examine la «légalité» des aromatisés Extra Virgin Huiles d'olive

Février 11, 2014
Julie Butler

Nouvelles Récentes

La popularité et la gamme naissante d'huiles d'olive extra vierge aromatisées avec des extraits de plantes tels que l'ail, le citron, le thym et le romarin posent un gros dilemme pour le secteur de l'huile d'olive - ces huiles d'olive devraient-elles vraiment être étiquetées extra vierge?

le Conseil oléicole international (CIO) a lui-même mis, "Comment peut-on considérer l'huile d'olive vierge »extra 'lorsque les substances qui y sont ajoutées ne permettent pas à l'analyse organoleptique de confirmer qu'il s'agit bien d'un extra grade? ”

Le CIO a annoncé aujourd'hui qu'il sollicitait ainsi la contribution des parties prenantes de l'industrie de l'huile d'olive "cette question délicate »en vue de résoudre l'incertitude.

Elle a déclaré que dernièrement, le Secrétariat exécutif de la COI avait été interrogé à plusieurs reprises sur les produits étiquetés comme »huiles d'olive extra vierge aromatisées contenant des extraits de plantes tels que l'ail, le citron, le thym ou le romarin. Cette question a été fréquemment discutée avec le directeur exécutif du CIO, Jean-Louis Barjol, lors de son voyage aux États-Unis en janvier. Son itinéraire comprenait une visite au Fancy Food Show de San Francisco, où il y avait beaucoup de ces huiles.

"Le CIO tient à s'assurer que les consommateurs reçoivent des informations vérifiables et que les opérateurs commerciaux savent où ils en sont légalement. Il souhaite donc engager une discussion sur l'opportunité de rédiger un document explicatif sur ces produits auxquels la norme commerciale du CIO n'est pas applicable », a-t-il déclaré.

Le secrétariat exécutif du CIO a demandé aux délégués de ses pays membres et aux experts du CIO et aux représentants du comité consultatif du CIO sur l'huile d'olive et les olives de table de fournir leurs commentaires d'ici mars 7.

Publicité

Les parties prenantes des pays non membres du CIO sont également invitées à contacter le secrétariat exécutif du CIO d'ici cette date afin de partager leurs points de vue.


Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions