Conférence sur le rôle de la religion dans la lutte contre le changement climatique

Accueillie par la Fédération luthérienne mondiale, la réunion se concentrera sur la gestion des différences religieuses dans l'intérêt de soutenir la durabilité et le changement climatique.

Février 3, 2020
Par Claudie Benjamin

Une prochaine conférence internationale et interdisciplinaire sur la durabilité et changement climatique sera organisé par la Fédération luthérienne mondiale, à Bergen, en Norvège.

Bien qu'ils ne visent pas à résoudre des conflits religieux ou culturels spécifiques qui pourraient avoir un impact sur les industries agricoles, les conférenciers participants viennent de régions du monde - par exemple, la Palestine et Israël - où la santé d'industries telles que l'oléiculture est étroitement liée aux différences religieuses, culturelles et politiques .

Il existe un consensus mondial croissant sur la nécessité de promouvoir l'éducation environnementale dans plusieurs secteurs afin de lutter contre les causes profondes du changement climatique.- Révérend Chad Rimmer, Fédération luthérienne mondiale

Fédération luthérienne mondiale Hôpital Augusta Victoria, situé sur le Mont des Oliviers à Jérusalem-Est, par exemple, entretient sa propre ferme oléicole de 800 arbres et dépend en partie de ventes d'huile d'olive pour soutenir l'hôpital.

Alors que les oliviers n'auraient pas été menacés ni blessés, le Centre international des médias du Moyen-Orient (IMEMC) a signalé en octobre que des soldats et des policiers israéliens "pris d'assaut »l'hôpital et fouillé le service du cancer pour trouver des armes.

Voir aussi: Nouvelles sur les changements climatiques

L'IMEMC, une organisation de presse palestinienne qui travaille avec des journalistes indépendants dans toute la région, a également décrit les soldats et la police qui ont fouillé l'hôpital comme "lourdement armés et blindés.

La qualité compte.
Trouvez les meilleures huiles d'olive du monde près de chez vous.

Des comptes comme celui-ci démontrent que les questions relatives aux soins de santé, à l'agriculture, à la culture et à la politique peuvent être inévitablement liées. Ils suggèrent également un sous-texte inexprimé de la prochaine conférence.

"Grâce aux données et à l'expérience partagées par les participants, la conférence vise à fournir de nouvelles connaissances et à inspirer l'engagement des personnes qui voient un rôle essentiel pour la religion et la croyance dans l'approfondissement de la réflexion et de l'action sur la durabilité et le climat », a déclaré la Fédération luthérienne mondiale sur son site Web. .

Les sujets de discussion prévus sont l'éco-théologie et l'éthique environnementale. Les porte-parole de la conférence soulignent un engagement interreligieux envers les idéaux religieux liés à la gestion de la durabilité et du changement climatique.

"Il existe un consensus mondial croissant sur la nécessité de promouvoir l'éducation environnementale dans de multiples secteurs afin de lutter contre les causes profondes du changement climatique », a déclaré le révérend Chad Rimmer, directeur de programme à la Fédération luthérienne mondiale. "Les traditions religieuses ont une voix riche et significative pour apporter une perspective de foi à cette conversation interdisciplinaire.

Il a souligné que trouver un terrain d'entente est un objectif clé pour les organisateurs de la conférence.

"La Fédération luthérienne mondiale coparraine cette conférence qui amènera des théologiens et des éducateurs de différentes traditions religieuses à dialoguer avec des représentants d'autres secteurs de la société civile afin d'examiner les meilleures pratiques pour trouver un terrain d'entente dans l'effort d'enseigner à cette génération l'importance de prendre soin de la terre », a-t-il déclaré.

"Notre foi en l'amour de Dieu pour la vie nous donne l'espoir que notre génération puisse discerner des voies efficaces pour rétablir une relation juste et durable avec la terre et toutes les créatures », a-t-il ajouté.

Outre la religion, des sujets tels que la meilleure façon d'intégrer l'éducation à la durabilité et au changement climatique dans les programmes des écoles publiques seront également abordés lors de la conférence, qui se tiendra du 12 au 14 février.

La Fédération luthérienne mondiale coparraine l'événement avec l'Université des sciences appliquées de la Norvège occidentale (campus de Bergen), l'Église de Norvège et le Council for Religious and Life Stance Communities in Norway en coopération avec l'Institut œcuménique de théologie Al Mowafaqa au Maroc .





Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions