`Le Conseil Olive indique que les modifications proposées à la norme Codex empêchent la détection de la fraude

Monde

Le Conseil Olive indique que les modifications proposées à la norme Codex empêchent la détection de la fraude

Février 10, 2015
Isabel Putinja

Nouvelles Récentes

En préparation du 24th session du Comité du Codex sur les graisses et les huiles, réuni cette semaine à Melaka, en Malaisie, le Conseil oléicole international (COI) a produit trois documents qu'il a rendus publics sur sa site Internet.

Codex Alimentarius est un organisme international de normalisation des aliments qui élabore des normes, des directives et des codes d'usages mondiaux afin de protéger la santé des consommateurs et d'assurer des pratiques loyales dans le commerce alimentaire. Son comité sur les graisses et les huiles est responsable des normes internationales pour les graisses et les huiles d'origine animale, végétale et marine, y compris la margarine et l'huile d'olive.

Le CIO travaille en étroite collaboration avec le Comité pour parvenir à une harmonisation des Normes Codex pour les huiles d'olive et huiles de grignons d'olive au Normes propres au CIO pour ces produits. Ces normes définissent des critères de qualité et de pureté pour les huiles d'olive et les huiles de grignons d'olive et précisent comment ces critères doivent être évalués dans le but de préserver la qualité de l'huile d'olive, de prévenir la falsification et de satisfaire aux définitions.

Il n'était pas clair si des représentants du CIO assistaient à la réunion de Malaisie. Manque de fonds évité Le directeur du CIO, Jean-Louis Barjol, a assisté à la réunion de 2013 du comité des graisses et huiles du Codex.

À l'heure actuelle, des différences existent entre les normes des deux organisations. Lors de la prochaine réunion, deux critères utilisés pour déterminer la pureté et l'authenticité de l'huile d'olive seront discutés: le campestérol et le delta-7-stigmasténol. Ce sont des phytostérols dont la structure chimique est similaire à celle du cholestérol.

Les trois documents ont été préparés par le CIO à la demande du Codex et seront discutés lors de la réunion. Deux d'entre eux présentent les résultats des propres études du CIO menées sur le campestérol (PDF) et delta-7-stigmasténol (PDF). Le troisième est une réponse (PDF) par le CIO à une proposition de l'Australie d'augmenter les limites du campestérol et du delta-7-stigmasténol.

Publicité

Les membres du CIO craignent que ces augmentations proposées ne rendent plus difficile la détection des fraudes. Ils recommandent de discuter des conclusions auxquelles le CIO est parvenu sur la base d'une enquête sur les résultats des tests des échantillons fournis par les pays producteurs qui ont conduit à l'adoption d'une norme du CIO.

Le document propose que le Codex harmonise ses normes avec celles de la COI ainsi que les méthodes de mesure des critères. Ils invitent également les membres du Codex à assister aux réunions des experts en chimie de la COI en tant qu'observateurs et à participer à un groupe de travail électronique examinant ces questions.


Nouvelles connexes