Europe

Le Conseil de l'olivier lance un appel d'offres pour des travaux promotionnels au Brésil et en Chine

Mai. 22, 2012
Par Julie Butler

Nouvelles Récentes

Le Conseil oléicole international (COI) a lancé un appel d'offres pour les phases 2012/13 de ses promotions au Brésil et en Chine, qui visent toutes deux à mettre l'accent sur les bienfaits et la qualité de l'huile d'olive.

En Chine, l'accent sera mis sur l'augmentation de la consommation d'huile d'olive, tandis que celle du Brésil favorisera également les olives de table.

Objectifs de la campagne: promouvoir les bienfaits pour la santé, justifier le prix

La campagne chinoise vise à mettre en évidence les nombreux avantages de l'huile d'olive pour la santé, en particulier pour les maladies cardiovasculaires, le vieillissement et le diabète, selon l'appel d'offres spécifications publiées sur le site Web du CIO Vendredi (mai 18).

Il convient de préciser que l'huile d'olive peut être utilisée dans les plats froids et chauds et pour aromatiser non seulement la cuisine méditerranéenne mais aussi la cuisine chinoise de tous les jours.

"En outre, le message général basé sur ces caractéristiques distinctives devrait viser à justifier le prix du produit."

Publicité

«Les seuils relativement élevés des coûts de production rendent la compétitivité de l'huile d'olive plus dépendante de la qualité que du prix.»

En outre, "la campagne devrait mettre en évidence le rôle du CIO en tant que certificateur de qualité et souligner les progrès significatifs réalisés en matière de qualité dans tous les pays producteurs", indique le document.

La campagne au Brésil, quant à elle, aura des objectifs similaires, favorisant également les avantages pour la santé et l'adaptabilité de l'huile d'olive et des olives de table à la cuisine brésilienne.

Publicité

Parmi les objectifs figurent la promotion du «rapport qualité-prix de l'huile d'olive dans le secteur des huiles alimentaires» et des «olives de table en tant que collation unique et très saine - faciles à manger, amusantes à manger».

Budgets et délais

Publicité

Le budget de la campagne Chine est de 591,200 2012 € pour 600,000 et 2013 600,000 € pour 2012, et celui du Brésil de 400,000 450,000 € pour 150,000 (200,000 600,000 € - 2013 400,000 € pour l'huile d'olive et 450,000 150,000 € - 200,000 2013 € pour les olives de table) et XNUMX XNUMX € pour XNUMX (€ XNUMX XNUMX - XNUMX XNUMX pour l'huile d'olive et XNUMX XNUMX - XNUMX XNUMX € pour les olives de table). Les chiffres de XNUMX doivent être confirmés ultérieurement par le CIO.

Les deux offres couvrent la période allant jusqu'à la fin de 31 décembre 2013 et les offres doivent être reçues par le CIO d'ici juin 22.

Le marché en Chine et au Brésil

Selon le Newsletter du CIO d'avril, les importations d'huile d'olive et d'huile de grignons d'olive en Chine ont bondi de 375 pour cent depuis 2006/07 pour atteindre 33,227 XNUMX tonnes l'an dernier.

Et selon son Newsletter de mars, Le Brésil a atteint son plus haut niveau historique pour les importations d'huile d'olive et d'huile de grignons d'olive en 2010/11, dépassant les 65,000 21 tonnes et en hausse de 78% par rapport à la campagne précédente - soit une croissance de 22% en cinq ans. Les importations d'olives de table d'octobre à janvier ont augmenté de XNUMX pour cent au Brésil

Les importations mondiales d'huile d'olive ont totalisé 652,000 2009 tonnes en 10/40, dont 8% pour les États-Unis, 6% pour le Brésil, 3% pour le Canada et le Japon et XNUMX% pour la Chine et la Russie.

Parmi les pays non membres du CIO, la croissance de la consommation devrait atteindre 8.5% cette année, tirée par les États-Unis, la Chine, le Brésil et le Canada.

Publicité