`Le rendement des récoltes en France est inférieur aux prévisions

entreprise

Le rendement des récoltes en France est inférieur aux prévisions

Juillet 6, 2020
Daniel Dawson

Nouvelles Récentes

Le Récolte 2019 en France était pire que ce que l'on pensait, selon un rapport récemment publié par France Olive.

L'association interprofessionnelle française de l'huile d'olive a déclaré que le chiffre de production final se situerait entre 3,250 3,500 et 5,900 XNUMX tonnes, ce qui est nettement inférieur au rendement de XNUMX XNUMX tonnes attendu au début de la récolte.

Voir plus: Nouvelles sur la production d'huile d'olive

"Après deux récoltes consécutives réussies [de 6,100 2017 tonnes en 5,300 et 2018 2019 tonnes en 20], la récolte XNUMX/XNUMX est en forte baisse », écrit le président de France Olive, Laurent Bélorgey, en introduction du rapport.

"La récolte de presque toutes les zones de production est en baisse, à l'exception notable de l'Aude [entre Montpellier et la frontière espagnole], et certaines ont même connu des récoltes catastrophiques », a-t-il ajouté.

Le rapport attribue le déclin de la production à de mauvaises conditions météorologiques tout au long de l'année, associées à de nombreux producteurs entamant une année hors saison.

Publicité

Un printemps froid a conduit à une floraison tardive et a été suivi d'un été sec et chaud, qui a endommagé certaines des fleurs d'olivier. Comme la récolte a commencé en septembre, certains producteurs ont également vu leurs récoltes endommagées par mouche olive infestations.

Vers le milieu de l'automne, de fortes pluies tombaient dans tout le sud du pays, obligeant les producteurs à repousser leurs récoltes.

Bien qu'il s'agisse de la plus petite récolte depuis 2016, certains dans le secteur ont déclaré que la situation n'était pas mauvaise. Ils soutiennent que les faibles rendements aideront à épuiser le pays des stocks importants d'huile d'olive, qui sont estimées à environ 100,000 XNUMX tonnes.

Cependant, les impacts sociaux et économiques du Pandémie de COVID-19 sur la France ont entraîné une baisse des ventes d'huile d'olive en 2020.

"Avec des ventes en baisse cette année, il est peu probable que nous atteignions cet objectif [d'épuiser les stocks d'huile d'olive] », a écrit Bélorgey. "Je ne considérerai jamais une petite récolte comme une solution. La rentabilité d'un verger dépend de sa productivité et celle d'un moulin de son activité de transformation. »





Nouvelles connexes