` Le Conseil oléicole élit un nouveau chef - Olive Oil Times

Le Conseil Olive élit un nouveau chef

Décembre 2, 2015
Ylenia Granitto

Nouvelles Récentes

Abdellatif Ghedira sera le nouveau directeur exécutif de Conseil oléicole international (CIO). La cession a été décidée lors de la récente 103rd session, tenue à Madrid du 23 au 26 novembre.

Le Conseil des membres a décidé de nommer Abdellatif Ghedira, de nationalité tunisienne, qui a été sélectionné parmi un groupe de candidats comprenant des candidats marocains et espagnols.

Ghedira, maintenant directrice du Office national tunisien du huile, succédera à l'actuel directeur du CIO, directeur Jean-Louis Barjol, à la tête de l'organisation intergouvernementale du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2019 dans un mandat d'une durée de quatre ans.

Née à Monastir à 1962 et diplômée en génie agricole et en gestion de l'eau et des forêts, avec un diplôme d'études supérieures (DEA) en géographie, Ghedira est un expert international de premier plan dans le domaine et est considérée comme une personne compétente et appropriée pour un important et un rôle central dans l’avenir du secteur oléicole mondial.

En plus d'avoir représenté son pays en tant que chef de la délégation tunisienne aux sessions du CIO, il a occupé la fonction de chef de cabinet de l'ancien ministre de l'Agriculture, Lassaad Lachaal et occupé plusieurs postes au sein du ministère, dont celui de directeur général de l'Office. des terres domaniales et directeur général de l'APIA, l'Agence nationale pour la promotion des investissements agricoles.

Publicité

Selon le règlement du CIO, Ghedira sera assistée par l'actuel directeur adjoint, Ammar Assabah, jusqu'au 30 avril 2016, puis par deux nouveaux directeurs adjoints qui seront nommés à la 25th session extraordinaire du CIO, qui se tiendra au siège du CIO du 7 au 10 mars 2016.

L'actuel Premier ministre tunisien, Habib Essid, a occupé le même poste de direction au CIO de 2004 à 2010, apportant une contribution décisive au refinancement et donnant une nouvelle énergie à l'organisation. Aujourd'hui, six ans plus tard, un Tunisien revient pour remplir cette importante fonction.

Après l'ajout de 35,000 tonnes par an en exportations privilégiées à l'Union européenne sans droits jusqu'à 2017, et devenant pour la première fois le deuxième producteur mondial d'huile d'olive, le pays nord-africain aura un compatriote à la tête du Conseil international du huile.

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions