Rencontrez le producteur derrière l'huile d'olive extra vierge la plus primée de Turquie

Bahar Alan a commencé à produire de l'huile d'olive comme passe-temps, mais s'est depuis consacrée à la culture de variétés locales pour produire de l'huile d'olive biologique de haute qualité.

Bahar Alan
Août 16, 2021
Par Wasim Shahzad
Bahar Alan

Nouvelles Récentes

Encore une fois les producteurs derrière Novavera s'est avéré être parmi les plus grands gagnants du 2021 NYIOOC World Olive Oil Competition.

L'entreprise turque, spécialisée dans la production d'huile d'olive à partir de variétés locales rares, a obtenu un troisième consécutif Gold Award pour son mélange Trilye et trois Silver Awards pour ses mélanges Ayvalik, Yamalak et bio.

Chaque année, nous transformons au moins un ou deux cultivars locaux rares et essayons de les faire connaître, comme le Yamalak, que nous pensons être un joyau caché.- Bahar Alan, propriétaire, Novavera

Selon Bahar Alan, fondateur et propriétaire de l'entreprise, Novavera est la marque turque la plus récompensée, ayant remporté plus de 200 distinctions depuis sa création en 2018.

Voir aussi: Profils de producteurs

"Après avoir traversé une maladie, j'ai réalisé la véritable importance de la santé et de créer un lien avec la nature », a déclaré Alan. Olive Oil Times. "Grâce à cela, j'ai découvert le véritable but de ma vie : produire des aliments sains de la meilleure façon possible et en harmonie avec la nature.

Une partie de cette renaissance métaphorique d'Alan en tant que producteur d'huile d'olive est véhiculée par le nom qu'elle a choisi pour l'entreprise.

"Nova vera signifie »nouveau printemps' et »nouvelle vérité» et peut être traduit par »nouvelle vérité de bahar' (bahar signifie printemps) », a déclaré Alan. "Produire de l'huile d'olive, une alimentation saine, en utilisant la meilleure approche possible est la nouvelle vérité et le nouveau but de ma vie, que j'ai appris à connaître après avoir traversé une période difficile de ma maladie. Ce nom de marque me rappelle cet objectif.

La pierre angulaire de Novavera a été posée lorsque l'entreprise a planté 2,000 20 arbres sur une superficie de - hectares à Ayvalik, qui a été la capitale de l'olive en Turquie pendant des siècles.

"Au début, cela a commencé comme un passe-temps que nous voulions faire comme projet de retraite », a déclaré Alan. "Mais étant totalement attiré par le sujet, j'étais impatient d'apprendre tout ce que je pouvais trouver sur la production d'huile d'olive plus saine avec des quantités plus élevées de composés phénoliques.

"Nous avons maintenant plus de 160 hectares de bosquets dans les régions d'Ayvalik et de Manisa, qui peuvent être décrites comme les anciens et les nouveaux centres oléicoles de Turquie, respectivement », a-t-elle ajouté.

afrique-moyen-orient-profiles-les-meilleures-huiles-d'olive-rencontrez-le-producteur-derrière-les-dindes-les-plus-primes-huile-d'olive-extra-vierge-huile-d'olive-times

Photo : Bahar Alan

La première année a été difficile pour Alan et son équipe, qui n'étaient pas satisfaits des approches traditionnelles utilisées dans la culture et la récolte des olives.

"Au cours de la première année, notre plus grand défi était les habitudes conventionnelles des agriculteurs et des récolteurs avec lesquels nous avons travaillé », a-t-elle déclaré. "Nous avons dû travailler dur pour les convaincre d'utiliser des moyens plus modernes comme l'utilisation de caisses au lieu de sacs ou de machines de récolte au lieu de bâtons traditionnels.

Le temps erratique était un autre défi auquel Alan et son équipe ont été confrontés alors que la grêle, les tempêtes et la sécheresse ont tous fait des ravages sur ses arbres au cours de la première saison.

Malgré ces défis, Alan a déclaré que la première année de production de Novavera avait été bien accueillie, plusieurs huiles ayant remporté des prix internationaux.

"Cela nous a encouragés à apprendre et à investir plus de temps et d'énergie dans ce nouveau secteur d'activité », a déclaré Alan. "Pour cette raison, nous avons assisté à deux sessions de formation en Californie pour la dégustation et la production d'huile d'olive. Là-bas, nous avons rencontré des experts et avons reçu des conseils pour mettre en place notre propre usine de la manière la plus efficace.

Voir aussi: Comment produire de l'huile d'olive primée

La récolte précoce est préférée pour la plupart des variétés d'olives. La période de récolte commence généralement à la fin septembre et dure jusqu'à la première semaine d'octobre.

"Les olives post-récolte sont immédiatement transportées vers nos moulins et pressées sans retard », a déclaré Alan. "Pour le transport des olives depuis des endroits éloignés, des véhicules équipés de systèmes de stockage à température contrôlée sont utilisés.

Une fois les olives arrivées au moulin, elles sont rincées à l'aide d'un système de double lavage pour éliminer tout résidu sur les fruits. Ensuite, l'eau passant à travers un filtre spécial est utilisée pour laver les olives une dernière fois. Une fois les olives lavées, le processus d'extraction à froid commence.

"Pour que l'huile d'olive soit considérée comme extraite à froid, la température de la pâte d'olive ne doit pas dépasser 27 ° C à aucun stade de la production », a déclaré Alan. "Notre infrastructure de production et sa technologie nous permettent de mesurer la température de la pâte en six points et de la refroidir en des points précis si besoin.

"Ensuite, l'huile d'olive est stockée dans un environnement résistant à l'air, à la lumière et à la chaleur pour maintenir sa fraîcheur et sa qualité », a-t-elle ajouté.

Bien que ce processus soit familier à de nombreux producteurs d'huile d'olive extra vierge, Alan a déclaré que l'accent mis par la société sur les variétés locales, y compris leur mélange primé Gold Award, aide Novavera à se démarquer.

afrique-moyen-orient-profiles-les-meilleures-huiles-d'olive-rencontrez-le-producteur-derrière-les-dindes-les-plus-primes-huile-d'olive-extra-vierge-huile-d'olive-times

Bahar Alan

"Ce mélange d'huile d'olive extra vierge à récolte précoce est produit à partir d'olives Trilye, qui poussent à une altitude de 600 mètres dans la région de Manisa », a déclaré Alan. "L'huile produite par ces olives contient des niveaux élevés de polyphénols et une saveur fruitée intense due à leur croissance sur un sol et un climat idéaux.

"Chaque année, nous traitons au moins un ou deux cultivars locaux rares et essayons de les faire connaître, comme le Yamalak, que nous pensons être un joyau caché », a-t-elle ajouté.

En plus de leur dépendance aux variétés locales, Alan a également attribué son équipe hautement qualifiée au succès durable de l'entreprise.

"Notre équipe de production a été formée pendant deux ans par des experts italiens et américains », a-t-elle déclaré. "Ils peuvent faire des miracles en termes de maintien du niveau de fruité et de composés phénoliques, en plus d'équilibrer l'harmonie des huiles avec les variétés locales.

Voir aussi: Les meilleures huiles d'olive de Turquie

Malgré des efforts acharnés dans chaque phase de production, Novavera n'est pas à l'abri des défis posés par changement climatique, qui sont de plus en plus répandus dans la région égéenne de la Turquie.

"L'année dernière, nous avons été confrontés aux effets négatifs du réchauffement climatique », a déclaré Alan. "Malheureusement, la qualité et la quantité de notre récolte étaient touché par la sécheresse. Mais nous avons fait de notre mieux pour surmonter ces défis en appliquant des méthodes modernes d'agriculture biologique pour sauver nos récoltes. »

Selon Alan, le changement climatique est le défi le plus important auquel sont confrontés les agriculteurs, non seulement en Turquie mais aussi dans le reste du monde.

"Chaque année qui passe, la prévalence de nouvelles maladies, de pluies intempestives, de sécheresses et de réchauffement climatique augmente, ce qui a tous un impact négatif sur la qualité et la quantité des récoltes », a-t-elle déclaré.

La vision et les valeurs fondamentales d'Alan sont basées sur l'idée de produire des aliments sains en harmonie avec la nature. À cette fin, Novavera a développé un stratégie de lutte contre le changement climatique.

L'entreprise a mis en place des méthodes de production durables sans générer de déchets, y compris l'économie et le recyclage de l'eau.

afrique-moyen-orient-profiles-les-meilleures-huiles-d'olive-rencontrez-le-producteur-derrière-les-dindes-les-plus-primes-huile-d'olive-extra-vierge-huile-d'olive-times

Photo : Bahar Alan

"Nous appliquons les principes de l'agriculture biologique et biodynamique dans nos vergers », a déclaré Alan. "Nos arbres sont arrosés par la méthode d'irrigation goutte à goutte uniquement si nécessaire. Nous nous assurons par des tests accrédités que il ne reste aucun résidu de pesticide dans nos huiles d'olive.

"Nous produisons sans ajouter d'eau supplémentaire à la pâte d'olive pour éviter la formation de déchets d'eau », a-t-elle ajouté. "En envoyant nos marcs vers des installations de recyclage, nous contribuons à la transformation de ce produit en carburant.

Avec la durabilité environnementale, Novavera équilibre la nécessité de rester économiquement viable. En conséquence, la société exporte actuellement 30 pour cent de ses olives extra vierges aux États-Unis, en Europe et en Corée du Sud.

Alan espère augmenter ce chiffre en travaillant avec d'autres producteurs locaux, mais seulement s'ils répondent aux normes de son entreprise.

"Nous travaillons sur un nouveau modèle économique pour inclure plus d'agriculteurs dans notre écosystème basé sur un »a contracté le modèle d'oléiculture biologique », a déclaré Alan. "Pour éviter la contamination croisée causée par les pesticides, nous ne traiterons que les olives qui ont été cultivées dans nos propres vergers. »

"Nous aimerions permettre à plus d'agriculteurs de cultiver leurs olives de manière biologique », a-t-elle ajouté. "Ce modèle aidera les oléiculteurs, qui ne connaissent pas bien l'agriculture biologique, à appliquer les principes de l'agriculture biologique à leurs plantations. »

"Novavera leur permettra d'appliquer des engrais organiques et des pesticides organiques inoffensifs en suivant un calendrier sous supervision », a poursuivi Alan. "Ces agriculteurs sous contrat pourront moudre leurs produits biologiques finaux à Novavera. Nous pensons que ce modèle attirera les propriétaires d'oliveraies qui sont à l'étranger ou vivent dans des villes et ne peuvent pas bien prendre soin de leurs oliveraies. »


Publicité

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions