L'Europe envisage de tripler les terres agricoles consacrées à l'agriculture biologique d'ici 2030

Les oléiculteurs seront parmi les bienfaiteurs des programmes européens visant à stimuler la consommation de produits biologiques et à financer la transition vers les exploitations biologiques.
Mars 26, 2021
Daniel Dawson

Nouvelles Récentes

L' Commission européenne a annoncé un plan visant à porter la part des terres agricoles en agriculture biologique dans l'Union européenne à 25 pour cent d'ici 2030 dans le cadre du Stratégie de la ferme à la fourchette.

Actuellement, environ 8.5 pour cent - 13.8 millions d'hectares - de toutes les terres agricoles de l'UE sont cultivées de manière biologique. Selon les données d'Eurostat, 9.8 pour cent des 4.6 millions d'hectares d'oliveraies du bloc sont cultivés de manière biologique.

L'augmentation de la production biologique est essentielle à la transition vers des secteurs agricoles et aquacoles plus durables qui fournissent des revenus équitables aux agriculteurs et contribuent à des zones rurales et côtières européennes dynamiques.- Commission européenne, 

La Commission européenne estime que les produits agricoles biologiques dans le bloc des 27 membres sont actuellement évalués à environ 41 milliards d'euros.

"En produisant des aliments de haute qualité à faible impact environnemental, l'agriculture biologique jouera un rôle essentiel dans le développement d'un système alimentaire durable pour l'UE », a déclaré la Commission européenne.

Voir aussi: Le secteur oléicole italien doit se concentrer sur la qualité pour réussir à l'avenir, selon un rapport

Avant que la Commission ne fasse son annonce, la part des terres agricoles soumises à des pratiques d'agriculture biologique était déjà en bonne voie pour atteindre entre 15 et 18 pour cent d'ici 2030.

"L'objectif de 25% augmente considérablement notre ambition », a déclaré la Commission dans son rapport. "Ce plan d'action vise à encourager une augmentation marquée de la part de l'agriculture biologique dans l'UE, en encourageant les agriculteurs à se convertir à l'agriculture biologique et à élargir l'accessibilité des aliments biologiques pour combler l'écart entre une courbe de croissance »effort supplémentaire «nécessaire pour atteindre un objectif de 25% d'ici 2030»

La Commission prévoit d'atteindre son nouvel objectif en stimulant la consommation d'aliments biologiques dans le bloc. Il a proposé de le faire en promouvant le logo de l'agriculture biologique appliqué aux produits alimentaires dans l'UE, améliorer la traçabilité et sévir contre la fraude alimentaire pour accroître la confiance des consommateurs.

La Commission prévoit également d'augmenter le rythme auquel les agriculteurs se convertissent aux pratiques biologiques en fournissant un soutien financier et des incitations à le faire par le biais du Politique agricole commune, la promotion des associations de producteurs biologiques et le renforcement des chaînes de production locales et à petit volume.

Le but ultime du plan est d'ajouter de la valeur à l'agriculture européenne et d'accroître la durabilité du secteur, qui est l'un des plus grands émetteurs des gaz à effet de serre sur le continent.

"L'UE a un rôle de premier plan à jouer dans la promotion de changements dans les pratiques agricoles », conclut le rapport. "L'augmentation de la production biologique est essentielle à la transition vers des secteurs de l'agriculture et de l'aquaculture plus durables qui fournissent des revenus équitables aux agriculteurs et contribuent à des zones rurales et côtières européennes dynamiques. »





Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions