Le chocolat peut réduire le risque de rythme cardiaque irrégulier

Une nouvelle étude révèle que la consommation modérée de chocolat est bénéfique pour le cœur.

Jun. 15, 2017
Par Mary West

Nouvelles Récentes

Les bonnes nouvelles sur les bienfaits du chocolat pour la santé continuent de croître. Selon des chercheurs de la Harvard TH Chan School of Public Health, une consommation modérée peut réduire considérablement le risque de fibrillation auriculaire (FA), un type de rythme cardiaque irrégulier menaçant le pronostic vital qui en afflige beaucoup.

Le cacao et les aliments contenant du cacao peuvent favoriser la santé cardiovasculaire en raison de leur teneur élevée en flavanols.- Elizabeth Mostofsky, École de santé publique TH Chanvard de Harvard

Des études antérieures ont indiqué que le chocolat, en particulier le chocolat noir, présente des avantages cardiovasculaires; mais seules des recherches limitées ont été menées sur l'effet des aliments sur la FA. Dans cet état, les deux cavités supérieures du cœur appelées atriums ne battent pas au même rythme que les deux cavités inférieures du cœur, un problème qui se traduit par un rythme cardiaque très irrégulier. Il affecte plus de 33 millions de personnes dans le monde et est associé à un risque accru d'insuffisance cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, de démence et de décès. Étant donné que la condition n'a pas de remède, il est important d'identifier des mesures préventives, ont écrit les auteurs de l'étude dans un éditorial d'accompagnement.
Voir plus: Bienfaits de l'huile d'olive
Le système les recherches en cours publié dans la revue Heart comportait un examen des données sur les hommes et les femmes 55,502 inscrits à l'étude danoise sur le régime alimentaire, le cancer et la santé. La pression artérielle, la masse corporelle et le cholestérol des participants ont été pris en compte, ainsi que leur incidence de maladies de santé telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète. Leurs données sur l'alimentation et le mode de vie ont également été incluses dans l'évaluation.

De plus, des cas de FA ont été identifiés à l'aide du registre national danois des patients. Au cours de la période d'étude 13.5, les patients 3,346 ont reçu ce diagnostic.

L'analyse a montré que le chocolat a un effet protecteur sur la FA. Les participants qui mangeaient une à trois portions d'une once de chocolat par mois avaient une incidence de FA réduite de 10 pour cent par rapport à ceux qui en mangeaient moins d'une portion par mois. Les individus qui mangeaient une portion par semaine avaient une incidence 17 pour cent inférieure, et ceux qui en mangeaient deux à six portions par semaine avaient une incidence 20 pourcent inférieure.

Dans une interview avec Olive Oil Times, l'auteur principal Elizabeth Mostofsky explique pourquoi le chocolat est bénéfique pour le cœur. "Le cacao et les aliments contenant du cacao peuvent favoriser la santé cardiovasculaire en raison de leur teneur élevée en flavanols, un sous-groupe de polyphénols aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ces composés diminuent la fibrose et les troubles électriques qui en résultent de la FA », a-t-elle déclaré.

Publicité

"Malgré le fait que la plupart du chocolat consommé par les participants à l'étude avait probablement des concentrations relativement faibles d'ingrédients potentiellement protecteurs, nous avons toujours observé une association significative entre la consommation de chocolat et un risque plus faible de FA - suggérant que même de petites quantités de consommation de cacao peuvent avoir un impact positif sur la santé », a déclaré Mostofsky dans le communiqué de presse de Harvard.

"Manger des quantités excessives de chocolat n'est pas recommandé car de nombreux produits à base de chocolat sont riches en calories provenant du sucre et des graisses et pourraient entraîner une prise de poids et d'autres problèmes métaboliques. Mais un apport modéré de chocolat à haute teneur en cacao peut être un choix sain », a-t-elle ajouté.



Nouvelles connexes