Cette semaine, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) présente les résultats de ses projets de recherche sur Xylella fas­tidiosa lors de la deuxième conférence scientifique sur les recherches en cours sur ce pathogène.

La conférence, organisée conjointement par l'EFSA et qui se tient dans la capitale corse d'Ajaccio, offre aux participants la possibilité de s'informer sur les dernières recherches internationales sur le sujet et de trouver des moyens de collaborer.

Les résultats de recherche les plus récents sur la détection et la surveillance, les stratégies de gestion durable, les insectes vecteurs et plus sont présentés et discutés.

Des recherches antérieures publiées par l'EFSA et le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne il y a un peu plus de deux semaines ont conclu que l'impact estimé de Xylella dépassait 5.5 milliards d'euros par an.

Les chercheurs ont en outre constaté que Xylella - s'il devait se propager à travers l'UE - pourrait affecter 70 pour cent de la valeur de production de l'Union des oliviers âgés de plus de 30 ans, et 35 pour cent des arbres plus jeunes. Il a été estimé que cela pourrait mettre en danger les emplois 300,000 dans l'industrie oléicole à travers l'Europe.

D'autres projets financés par l'UE, dont Pests Organisms Threatening Europe (POnTE), XF-ACTORS, CURE-XF et EuroXanth, participent également à la conférence de cette semaine.



Plus d'articles sur: ,