`Les villageois de Yirca se réjouissent, replantent - Olive Oil Times

Les villageois de Yirca se réjouissent et se réimplantent

9 novembre 2014 10 h 51 HNE
Olive Oil Times L'équipe

Nouvelles Récentes

À travers des oliviers abattus, un agriculteur de Yirca (Soma) en Turquie enlève une clôture en fil de fer barbelé de sa terre après que les projets de nouvelle centrale électrique ont été suspendus. (Photo: Greenpeace Turquie)

En fin de compte, environ 6,000 arbres ont été déracinés vendredi (7 novembre 2014) à Yırca, en Turquie, par les bulldozers de Kolin Construction pour faire place à une nouvelle centrale électrique.

Des affrontements ont de nouveau éclaté entre les villageois et les forces de sécurité privées engagées par Kolin pour assurer la poursuite de la démolition.
Voir aussi: Les agriculteurs et la police s'affrontent en Turquie à propos du défrichage d'arbres
"C'est une défaite pour nous mais nous ne quitterons pas nos terres », a déclaré le maire de Yirca Mustafa Akın dans une entrevue avec CNN Türk.

"Comment vont-ils avaler les dernières olives et l'huile d'olive que notre peuple et nos arbres ont produites pour eux? », A-t-il demandé.

Mais soudain, le même jour, le désespoir s'est tourné vers la fête lorsque les villageois ont appris une décision du Conseil d'État de suspendre le projet de centrale thermique.

Vendredi soir, il y avait des célébrations à Yırca, à quelques pas de quelques arbres 6,000 posés sur le sol en tas. Les villageois ont dit que c'était le jour le plus important, le plus triste et le plus heureux de leur vie.

Derrière leur maire provocateur et avec l'aide d'activistes et de volontaires de Greenpeace, les villageois de Yirca se sont opposés à la poursuite de la destruction de leurs moyens de subsistance, et ils commencent déjà à reconstruire, en plantant ce week-end de petits arbres dans le sol qu'ils ont défendu.

(Photo: Greenpeace Turquie)



Publicité

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions