Hier, lors d'une table ronde sectorielle, le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement de l'Espagne a présenté les résultats globaux de la saison de production d'huile d'olive 2014-2015 du pays, qui s'est terminée en septembre 30. Les données ont révélé une baisse de la production en tonnes 841,700, une réduction de 53 en pourcentage par rapport à l'année précédente et de 38 en pourcentage par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons.

Sur la base des chiffres provisoires de septembre, ils ont estimé que les exportations au cours de 2014-2015 ont atteint 825,700 tonnes, un pourcentage 25 inférieur aux saisons de production précédentes et un pourcentage 4 inférieur à la moyenne des quatre dernières années. Les importations, en revanche, se sont chiffrées à 158,000 tonnes, sur la base des chiffres provisoires de septembre.

Les ventes totales d'huile d'olive ont également diminué, même si elles sont restées relativement élevées, totalisant des tonnes 1,319,200, une diminution de 19.5% par rapport à l'année dernière et de 6 inférieure à la moyenne des quatre campagnes précédentes.

Pendant ce temps, le stock d’huile d’olive restant a diminué de 63 pour cent par rapport à la moyenne des quatre dernières années et se situe à 180,900 tonnes. Cela inclut les tonnes 57,700 stockées dans les moulins à huile et les autres tonnes 123,200 conservées dans les raffineries, les emballeurs et les autres opérateurs.

La table ronde a également abordé le marché actuel au cours du mois dernier et expliqué comment les prix à la hausse de l'huile d'olive ont commencé à baisser en prévision de la récolte à venir. En effet, en début de semaine, le gouvernement andalou a publié ses estimations officielles, selon lesquelles la production espagnole d'huile d'olive en 2015-2016 devrait rebondir pour atteindre 1.2 millions de tonnes.



Plus d'articles sur: ,