`L'Uruguay s'apprête à rejoindre le Conseil oléicole - Olive Oil Times

L'Uruguay se joint au Conseil Olive

Juillet 17, 2012
Julie Butler

Nouvelles Récentes

Selon le Conseil oléicole international, au moins 35 millions d'euros (43m $) ont été dépensés dans le monde pour promouvoir l'huile d'olive dans 2010.

Le chiffre, qui comprend à la fois les campagnes financées par des fonds publics et privés dans les pays 33, a été calculé dans le cadre de la commande du CIO qui fait quoi dans la promotion de l'huile d'olive enquête mondiale. Les pays membres du CIO ont été informés des résultats préliminaires de l'enquête - la première du genre dans le secteur - lors des réunions du CIO qui se sont tenues du 2 au 6 juillet en Argentine. D'autres résultats de l'enquête seront publiés en octobre, a indiqué le CIO.

Des représentants des gouvernements du Brésil, du Chili, du Pérou et de l'Uruguay ont participé aux réunions à Buenos Aires en qualité d'observateurs et "s'est déclaré intéressé par les activités de la COI », l'Uruguay entamant officiellement le processus d'adhésion au CIO et le Chili exprimant un intérêt particulièrement fort, a déclaré le CIO dans un communiqué de presse en espagnol.

Il a déclaré qu'il y avait également un débat entre les pays membres sur la possibilité d'une étude de marché financée par la COI en Indonésie et à Singapour, en Suisse et en Inde. Des séances d'information ont été données sur les campagnes de promotion menées aux États-Unis et au Canada, et d'autres devraient avoir lieu au Brésil, en Chine et au Japon en 2012/2013.

Parmi les autres propositions discutées figuraient un projet d'observatoire des prix et la création d'un groupe de travail chargé d'émettre des prévisions de marché. L'objectif de ce dernier serait de détecter les perturbations du marché et de surveiller des facteurs tels que la production, la consommation, les changements de comportement des consommateurs et les prix.

"Diverses (autres) initiatives ont été discutées, y compris le développement d'un plan stratégique basé sur les informations soumises par les pays (membres du CIO), une connaissance détaillée de l'état et des performances du secteur oléicole dans les pays membres, et la préparation d'une étude sur la élasticité de la demande basée sur des bases de données couvrant 15 à 20 ans de chiffres sur la consommation et les prix par catégorie, les revenus par habitant et les indices des prix à la consommation. Ce travail est conçu pour aider à développer des politiques de régulation du marché », a également déclaré le CIO.

Dans le domaine de la chimie et de la normalisation, les participants ont été informés de l'achèvement des études sur la composition des huiles présentant des paramètres anormaux (dans le cadre de la préparation de la réunion du Comité du Codex sur les graisses et les huiles de l'année prochaine) et d'autres travaux de la COI, notamment sur l'identification variétale, l'évaluation organoleptique des olives de table et l'étiquetage.

Lors d'une réunion du comité technique de la COI, des rapports ont été présentés sur les activités de recherche, notamment le projet international de collecte de matériel génétique, l'utilisation de marqueurs moléculaires et un projet d'empreinte carbone.

Par ailleurs, les participants ont également été informés des réformes des codes des douanes pour l'huile d'olive et les grignons d'olive qui seront proposés à l'Organisation mondiale des douanes afin d'harmoniser le commerce international, de recueillir des données plus précises, d'améliorer la transparence du marché, de prévenir la fraude et de protéger la qualité des produits.

Publicité

Nouvelles connexes

Commentaires / Suggestions