`La production d'huile d'olive de Jaén est en deçà des prévisions

Europe

La production d'huile d'olive de Jaén en deçà des prévisions

Janvier 19, 2016
Erin Ridley

Nouvelles Récentes

Après la basse saison de production d'huile d'olive de l'année dernière, l'Espagne était sur le point de voir des chiffres considérablement plus élevés cette année, et les prévisions officielles du gouvernement andalou l'ont confirmé. Mais avec les chiffres provisoires de décembre, ASAJA-Jaén (Association agricole des jeunes agriculteurs de Jaén) a déclaré que les estimations ne seront certainement pas atteintes.

Le gouvernement a prévu que la région andalouse dans son ensemble produirait 1.03 million de tonnes métriques d'huile d'olive, un bond appréciable par rapport à la production régionale totale de l'an dernier d'environ 675,000 664,000 tonnes métriques. Jusqu'à présent, cependant, l'Andalousie n'a produit que 64 XNUMX tonnes métriques, soit XNUMX% seulement des prévisions totales.

Jaén, l'épicentre régional, national et mondial de la production d'huile d'olive, est encore plus en retard. La province a produit environ 295,000 tonnes métriques, ce qui signifie qu'elles sont actuellement inférieures de 40 pour cent au total estimé de tonnes métriques 485,000.

Ce n'est pas que de mauvaises nouvelles, car le reste de la production du pays est en bonne voie. Jusqu'à présent, la production provisoire de l'Espagne (au-delà de l'Andalousie) se situe à 195,000 XNUMX tonnes métriques, ce qui correspond déjà aux prévisions.

Mais étant donné que l'Andalousie est responsable de la fourniture de la majeure partie de l'huile d'olive du pays, le reste de la production espagnole n'aura pas l'impact nécessaire sur la production finale. En effet, depuis octobre, l'ensemble du pays a produit 859,000 1.2 tonnes; entre-temps, la prévision nationale totale a été fixée à XNUMX million, chiffre probablement inaccessible, d'autant plus que la récolte a commencé plus tôt que d'habitude.

Publicité

Luis Carlos Valero, le directeur et porte-parole d'ASAJA-Jaén, partage une perspective mitigée. "Nous nous trouvons face à une récolte qui sera très serrée en ce qui concerne la disponibilité de l'huile… et malgré les dernières pluies, les oliveraies ont un déficit en eau, ce qui affectera vraisemblablement la récolte de l'année prochaine. »Même encore , il dit "les chiffres montrent que le marché est stable en ce qui concerne les ventes et les prix, et il devrait en être ainsi. »

Nouvelles connexes